FR | NL | EN
+32 2 414 93 90
Concept Mulligan
back

Introduction

Le concept de Brian Mulligan des mobilisations avec mouvements (MWMS) au niveau des membres et des glissements naturels soutenus apophysaires (SNAGS) au niveau de la colonne inscrivent dans la suite logique de l'évolution des traitements des troubles musculo-squelettiques.
Pour cela, le thérapeute applique des mouvements accessoires en même temps que le patient réalise des mouvements physiologiques.

Principes de traitement

1. Au cours de son évaluation, le thérapeute identifiera un signes comparables. Ce signe peut être une perte de mouvement articulaire, une douleur associée à un mouvement, ou une douleur associée à une activité fonctionnelle.

2. Une mobilisation passive accessoire est appliquée sur l'articulation. Cette mobilisation doit être indolore.

3. Le thérapeute va rechercher les différentes combinaisons de glissements parallèles ou perpendiculaires pour trouver le plan de traitement adéquat ainsi que le grade de mouvement.

4. Pendant que le glissement accessoire est maintenu, il est demandé au patient de réaliser son signe comparable. Celui-ci devrait alors être significativement amélioré (amélioration de l'amplitude de mouvement, et une diminution significative de la douleur).

5. Le mouvement précédemment restreint et/ou douloureux est répété par le patient pendant que le thérapeute maintient le glissement accessoire approprié. On peut s'attendre à des gains de plus en plus importants pendant la séance.

6. Des gains encore plus importants peuvent être réalisés vial'application d'une surpression passive en fin d'amplitude. Cette surpression doit elle aussi être indolore.


Un auto-traitement est souvent possible en utilisant les principes de MWM avec un tape et/ou avec le patient fournissant lui-même la composante de glissement accessoire du MWM. La douleur sert toujours de guide. Des MWM bien réalisés doivent rendre le signe comparable indolore tout en améliorant significativement la fonction pendant l'application de la technique. Des améliorations maintenues dans le temps sont nécessaires pour continuer les mobilisations.